Linux, Ubuntu

A qui ces notes sont-elles destinées ?

Ces notes sont essentiellement destinées à moi-même, pour garder des références de ce que j'ai fait et comment les refaire.

Table des matières.

  1. Tests de vitesse d'installation de linux sur des clés USB.
  2. Un peu de philosophie, un défaut de Linux.
  3. Téléchargement et installation de XUbuntu (2013).
  4. Logiciels, les indispensables ou fortement recommandés (2013).
  5. Logiciels, Utiles ou appréciables (2013).
  6. Logiciels scientifiques ou utile en science (2013).
  7. Logiciels à tester ou des curiosités (2013).
  8. WINE, Astuces et Informations concernant wine (2013).
  9. Wifi, installation de pilotes (2014).
  10. Anciennes (2009) informations.
  11. Ancien : quelques recommandations s'installation sous Ubuntu.
  12. Quelques logiciels qui ont retenu mon attention.
  13. Une liste de logiciels Windows équivalents sous Ubunu.
  14. Configuration de couleurs dans un terminal
Janvier 2020, quelques liens :
Septembre 2019, quelques liens :
Septembre 2019
J'utilise GNU/Linux KUbuntu 18.04 LTS 64 bits.
Même si tout n'est pas parfait, j'en suis entièrement satisfait et ne voudrais pas retourné sous Windows, même s'il était libre.
Mac avec OS X ne m'a jamais attiré, vu le peu de liberté qu'il laisse.

Février 2018
Cela fait presque 5 ans que j'utilise linux Ubuntu comme système d'exploitation principal. J'ai parfois pesté contre des disfonctionnements inacceptables, mais maintenant, je ne retournerai pas sous Windows. J'ai dû apprendre des nouvelles fonctionnalités et changer quelques habitudes. Maintenant je préfère nettement GNU/Linux Ubuntu, soit avec xfce soit avec kde comme interface graphique.


Avant 2017, j'étais principalement sous XUbuntu, avec l'interface Xfce.
Depuis 2017, je suis sous KUbuntu, avec l'interface KDE.

Juillet 2015 :
Après deux années d'utilisation de XUbuntu version 14.4 LTS, je n'ai plus du tout envie de revenir à Windows. Tous les problèmes que j'ai eu au début ont disparus, plus besoin d'antivirus, plus besoin d'acheter des logiciels et d'installation compliquée, mais il faut apprendre les nouveautés liées à ce système d'exploitation.
J'utilise parfois encore Microsoft Office, qui tourne très bien sous linux, en utilisant WINE.
Je conseille d'utiliser des versions LTS (Long Term Support) qui sont maintenues durant 4 années et plus stables que les versions intermédiaires. Une nouvelle versions LTS sort tous les deux années. A a partir d'avril 2016 (16.4) la prochaine versions LTS sortira.

Juillet 2014 :
Après une année d'utilisation de XUbuntu, j'ai eu plusieurs grosses déceptions et même des hésitations à revenir à Windows 7. Tous les bugs que j'ai eu sous Windows XP, je les ai retrouvé sous XUbuntu, avec deux fois de grosses frayeurs, car après une mise à jour, l'ordinateur ne redémarrait plus. Après plusieurs tentatives, le disque dur était considéré comme vierge. J'ai du travailler encore quelques heures pour récupérer le contenu du disque dur. Cela nécessite des connaissances et l'utilisation du logiciel : TestDisk, génial mais complexe.
Le créateur de ce logiciel, Christophe GRENIER est spécialisé dans la récupération de données. Il a créé un logiciel libre, photorec, pour aider et récupère vos données si vous en avez besoin.
Pour l'instant je continue d'utiliser XUbuntu.

Je déteste le boot manager GRUB 2, alors que GRUB 1 était super. Pour l'instant, j'utilise le boot manager de Windows XP, avec GRUB for dos que je trouve très simple à utiliser.

Septembre 2013 :
En septembre 2013 j'utilisais XUbuntu 12.10. J'ai fait les mises à jours, jusqu'à XUbuntu 13.10.
En juillet 2014 j'ai testé XUbuntu 14.04, qui est recommandé, car c'est une LST (Long Term Support). Je n'ai pas encore fait la mise à jour pour cette version 14.04, mais cela viendra prochainement.
Le 1er juillet 2013, je suis passé de Windows XP à XUbuntu 12.10.
Ce qui suit donnera des impressions, tests et astuces.
L'installation de XUbuntu 13.04 ne fonctionne pas sur mon ordinateur, mais la mise à jours à la version 13.04 fonctionnne.

Lien sur une ancienne page Web donnant plusieurs informations sur Ubuntu et sur la cohabitation entre Linux et Windows : Linux, Ubuntu, netbook et boot sur clé USB.

Lien sur des tests de vitesse d'installation de linux sur des clés USB.

Deux références de bases concernant Linux Ubuntu :
En anglais : http://ubuntuguide.org/wiki
Avec énormément d'informations, d'astuces, d'équivalences, logiciels, jeux.
En français : http://www.ubuntu-fr.org/     et   http://doc.ubuntu-fr.org/logiciels
Documentation et forum en français, réparti sur plusieurs pages Web.
Des liens sur mon site de liens : ici.

Un autre lien donnant énormément d'information et de leçons, en anglais : GURU 99

Un autre lien donnant énormément des informations en français : Autour de Linux
En particulier, quelques exemples d'utilisation de mplayer et ffmpeg.

Depuis la version 9.04 Jaunty Jackalope Ubuntu n'a plus grand chose à envier à Windows XP et possède de nombreux avantages.
Sont principal désavantage est la nouveauté, qui oblige à apprendre de nouvelles choses.

Une information sur l'installation de Linux XUbuntu sur l'ordinateur : HP 20-2000ez "All-in-one-pc".

Un peu de philosophie, un défaut de Linux.   Top

"La liberté c'est l'obligation de faire des choix !"
C'est la meilleure définition de la liberté que je connaisse.
Elle m'a été donnée par mon frère Nicolas Gisin, proffesseur à l'université de Genève.

Le gros défaut de linux, c'est que l'on a énormément de liberté, donc énormément d'obligations de choisir :

Une conséquence de la liberté est la diversité et ce qui lui est associé, un peu de désordre.
Pour chaque application de base, il y a des dizaines de choix. Donc il faut se documenter pour savoir quel est le choix qui nous convient le mieux. Si on a un ami qui s'y connait, c'est lui qui peut faire le choix pour nous.

"Logiciel LIBRE" et différence entre "logiciel libre" et "logiciel open source".
Philosophie du projet GNU
Qu'est-ce que le logiciel libre ?.
En quoi l'open source perd de vue l'éthique du logiciel libre
Licences commentées
Comment choisir une licence pour votre propre travail

Téléchargement et installation de XUbuntu.   Top

Avril 2016. L'installation de linux était simple, mais depuis l'introduction du UEFI à la place du BIOS, des complications sont apparues.
Voici des liens qui donnent de l'information pour traiter cette saleté d'UEFI.
doc.ubuntu-fr.org/uefi.
un forum sur l'UEFI.

L'installation de GNU/Linux Ubuntu est devenue très simple et peut se faire sur une clé USB. Je recommande (en 2013) une clé de 16 Gb, bien que 8 Gb soit suffisant. Parmis toutes les marques que j'ai testées, Lexar USB 3.0 est la plus rapide, même sur des ports USB 2.0.
Si ce n'est pas déjà fait, téléchargez un .iso de Ubuntu et gravez le sur un DVD. (Les CD sont devenus trop petit). Actuellement (septembre 2013) je recommande XUbuntu 12.10, téléchargeable ici.
La dernière version est téléchargeable ici.
Démarrez (bootez) sur le DVD et pressez la touche "espace" dès qu'un icône apparaît en bas d'écran.
Choisissez votre langue, puis pressez sur F3 pour choisir la langue du clavier, "Swiss-French". Parfois, il faut chercher sous "Allemand" pour trouvez la langue "Suisse-Français".
Lancez l'installation.
Pour l'installation sur une clé USB, voici mes choix :
Après 1) le choix de la langue, 2) le teste de connection à Internet,
Type d'installation = "Autre chose", ( c'est le dernier choix ). Il faudra attendre un peu.
S'il n'y a qu'un seul disque dur dans l'ordinateur, la clé sera sur sdb.
Sélectionnez ce qui suit /dev/sdb, probablement /dev/sdb1 et cliquez sur "-" pour l'effacer.
Sélectionnez "espace libre" et cliquez sur "+". Coisissez une taille de 800 à 1000 Mo, Primaire, Début de cet espace, système de fichiers FAT32, point de montage /DOS. Validez
Cela crée une partition qui sera lisible sous tous les système d'exploitations, Linux, Mac, Windows...
Sélectionnez "espace libre" et cliquez sur "+". Laissez la taille par défaut qui est maximale, Primaire, Début de cet espace, système de fichiers ext2, point de montage /. Validez
Cela crée la partition pour l'installation de XUbuntu.
Le choix ext2 au lieu de ext4 est bon pour des clés USB, car l'accès à la clé se fera moins souvent, ceci au détriment d'une journalisation des actions entreprises.
Je décide volontairement de ne pas créer de partition SWAP, inutile sur une clé USB.

TRES IMPORTANT !!!
Le "Périférique où sera installé le programme de démarrage :"
DOIT ETRE CHANGÉ, sinon, votre ordinateur ne démarrera plus sans la clé USB !!!
Choisissez "/dev/sdb"

Lancez l'installation, qui durera entre 12 et 120 minutes, suivant la qualité de votre clé USB !
Pour l'emplacement, Paris, Zurich, Bern, Genève sont des choix possibles.
Le clavier est le bon si vous l'avez configuré comme indiqué plus haut. Sinon, choisissez "Allemand (Suisse) - Français (Suisse).
Choisissez un nom d'utilisateur court (2 ou 3 lettres), de même pour le nom d'ordinateur, car en mode ligne de commande, ces noms apparaîtront et prendront de la place.
Trop de sécurité tue la sécurité !!!
Linux demande votre mot de pass tellement souvent, que j'en ai choisi un court.
Je demande d'"Ouvrir la session automatiquement"
Il n'y a plus qu'a attendre la fin de l'installation...
Lors du redémarrage, le DVD sera automatiquement éjecté.
Il faudra une fois faire une mise à jour, lorsque l'ordinateur sera connecté à Internet. Cela prendra des dizaines de minutes.
Un passage à la version 13.4 est possible, recommendable après avoir fait la mise à jour, mais de nouveau, la mise à niveau prendra des dizaines de minutes.

Une ancienne documentation, de 2010, concernant ubuntu 9.10. Format .odt  et au format .pdf

Logiciels, les indispensables ou fortement recommandés (2013)   Top

Pour moi, les logiciels qui suivent me sont indispensables. Ils se trouvent généralement dans la "logithèque Ubuntu", accessible depuis le menu.
Références de logiciels linux.

Logiciels, Utiles ou appréciables (2013)   Top

Pour moi, les logiciels qui suivent peuvent être utiles. Ils se trouvent généralement dans la "logithèque Ubuntu", accessible depuis le menu.

Logiciels scientifiques ou utile en science   Top

Pour moi, les logiciels qui suivent me sont utile, car je suis un scientifique. Ils se trouvent généralement dans la "logithèque Ubuntu", accessible depuis le menu.

Logiciels à tester ou des curiosités   Top

Les logiciels qui suivent sont à tester ou des curiosités. Ils se trouvent généralement dans la "logithèque Ubuntu", accessible depuis le menu.

Logiciels non convincant ou à éviter   Top

Les logiciels qui suivent ne m'ont pas convincu, certains sont même à éviter. Ils se trouvent généralement dans la "logithèque Ubuntu", accessible depuis le menu.

WINE, Astuces et Informations concernant wine   Top

WINE signifie "WINE Is Not an Emulator", je trouve ce nom stupide, mais c'est l'humour linuxien.
WINE ne signifie pas "WINdows Emulator" !
Ce logiciel est plustôt une adjonction à linux, qui petmet d'exécuter un très grand nombre de logiciels Windows, sous linux. Par contre certain sont à éviter. Je citerai PDFCreator en particulier.
Le site WINE HQ donne beaucoup d'informations, même en français.
Le site appdb.winehq informe comment une application Windows tourne sous linux.
Cliquez sur "Platinum", enlevez le filtre Platinum et tapez le nom de l'application qui vous intéresse.
La vitesse d'exécution d'une application sous WINE est comparable à celle sous Windows XP.

Le cas PDFCreator.
J'ai fait l'erreur d'installer PDFCreator sous WINE, alors que ce logiciel est excellant sous Windows.
La désinstallation standard de Wine n'a pas fonctionné et m'a pris deux heures. J'explique ci-dessous comment faire.
Pour désinstaller un programme sous Wine, on peut exécuter le désinstallateur ou taper wine uninstaller.
Mais certaines applications résistent.
$HOME est votre répertoire personnel, chez moi c'est : /home/bg.
1) on peut aller dans "$HOME/.wine/drive_c/Program Files" et effacer ce qui nous dérange.
2) on peut aller dans "$HOME/.local/share/desktop-directories" et effacer ce qui nous dérange.
3) on peut aller dans "$HOME/.local/share/application/wine/Programs" et effacer ce qui nous dérange.
4) on peut aller dans "$HOME/.local/share/mime/application" et effacer ce qui nous dérange.
5) on peut aller dans "$HOME/.local/share/icons" et effacer ce qui nous dérange.
?) on peut aller dans "$HOME/.local/Trash", je pense que c'est la poubelle que l'on peut vider.
Editer le fichier texte : $Home/.wine/user.reg, et effacer les références qui nous déranges.
Editer le fichier texte : $Home/.wine/userdef.reg, et effacer les références qui nous déranges.
Editer le fichier texte : $Home/.wine/system.reg, et effacer les références qui nous déranges.
J'ai effecé des centaines de lignes faisant référence à PDFCreator, PDFArchitect et HelperService.exe dans ces trois fichiers .reg, en particulier dans system.reg.

Liste d'autres logiciels que j'ai installé avec satisfaction sous WINE.

Wifi, installation de pilotes   Top

Parfois, le Wifi ne fonctionne pas automatiquement sous Ubuntu. Cela vient du fait que les pilotes (drivers) nécessaires à leur utilisation ne sont pas libres. Pour les faire fonctionner, il faut accepter des logiciels non libres, ce que les puristes ne font pas, mais les pragmatiques font.
Soyons pragmatique. A partir d'un terminal, accepter des logiciels non libres en tapant :
sudo apt-get install linux-firmware-nonfree
Suivant la carte, divers actions sont nécessaires, voir : un cours sur Openclassroom.
Quelques commandes :
iwconfig   permet de voir les cartes installées.
lspci | grep -i network   permet de voir le nom de votre carte.
lsusb   permet de voir les cartes USB.

Deux autres liens instéressants :
pour l'installation de carte Broadcom 43xx.
pour de la documentation sur divers cartes.

Information concernant la carte Broadcom BCM4312.
1) se connecter au réseau par cable.
2) Gestionnaire de paramètres > matériel, pilotes additionnels > Pilotes additionnels, le pilote "Broadcom Corporation BCM4312 802.11b/g..." est reconnu. (après attente)
3) Sélectionner "Utilisation de Source..." et "Appliquer les changements".

Information concernant la carte Broadcom BCM4311.
1) Se connecter au réseau par cable, puis dans un Terminal (alt+T) taper :
2) sudo apt-get install linux-firmware-nonfree
3) sudo apt-get purge bcmwl-kernel-source broadcom-sta-common broadcom-sta-source
4) sudo apt-get install b43-fwcutter firmware-b43-installer 5) Répondre "oui" aux questions.
6) Redémarrer.

Anciennes (2009) informations   Top

Un texte que j'ai tapé pour m'aider à installer la version 9.10 Karmic Koala.
Je crée une installation sur une clé USB de 8GB, puis à l'aide de Remastersys, je me crée un DVD d'installation que je peux utiliser pour des amis, avec beaucoup de paquets préinstallés.
Documentation au format .odt  et au format .pdf

Un ancien fichier batch (utile pour la version 9.10) apt_get.sh
Taper : sudo sh ./apt_get.sh
pour installer automatiquement la liste des fichiers se trouvant dans "apt_get.sh".
Assez au début (1 - 2 minutes), il demandera une confirmation, ensuite tout se fera automatiquement, mais durera quelques dizaines de minutes.

Un autre fichier batch pour des complément apt_get2.sh
Taper : sudo sh ./apt_get2.sh
pour installer automatiquement la liste des fichiers se trouvant dans "apt_get2.sh".
Aucune confirmation ne sera demandée, mais l'ensemble des installation durera quelques dizaines de minutes.

Quelques anciennes recommendations (2009) d'installation supplémentaires sous Ubunu   Top

Après avoir installer Ubunu sur un ordinateur ou une clé USB, il est conseillé d'ajouter certain paquet pour plus de fonctionnalité.
Une liste de logiciels très utiles se trouve dans le dépot : Medibuntu.
Pour pouvoir les installer, il faut activer ce dépot.
Suivez les instructions de cette page Web pour être à jours.
Voici comment faire depuis un terminal de commande pour la version 9.10 :
sudo wget http://www.medibuntu.org/sources.list.d/jaunty.list --output-document=/etc/apt/sources.list.d/medibuntu.list
sudo apt-get update && sudo apt-get install medibuntu-keyring && sudo apt-get update
sudo apt-get install libdvdcss2
sudo apt-get install w32codecs

Ensuite depuis le gestionnaire Synaptic, installer : ubuntu-restricted-extras
Ceci installera des polices de caractèes que l'on a courament sous Windows, le plug-in Flash et d'autres avantages...

Il est aussi conseillé d'installer depuis Synaptic :
sun-java6-jre    pour l'environnement java de SUN
sun-java6-plugin     pour que les applets java fonctionnent dans un page web.
lame    pour pouvoir enregistrer des sons au format .mp3
gxine    pour je ne sais pas pourquoi.
gnome commander    équivalent de windows commander, très utile pour la gestion de fichiers.
msttcorefonts    pour installer des polices usuelles de Windows sous Ubuntu.
     Plus d'informations sous : http://www.aide-ubuntu.com/-Les-polices-de-caracteres-sous-

Pour des effets visuels sympas, mais gourment en ressources machine, installez : compiz config-settings manager

Une adresse donnant quelques liens intéressant :
http://sem.unige.ch/oberson/dokuwiki/doku.php?id=linux_deux_jours_pour_devenir_un_utilisateur_averti

Adresse pour télécharger divers distributions linux, dont SuperUbuntu : http://unetbootin.sourceforge.net/
Adresse de Linux Freedom, divers distributions linux : http://linuxfreedom.com/
Linux Freedom SuperUbuntu, une version de Ubunut avec divers supplément directement intégrés : http://superubuntu.linuxfreedom.com/

Installations réservées aux connaisseurs :
gparted    pour pouvoir éditer et voir des partitions du disque dur
Recopiez les polices  .ttf  usuelles de Windows sous : /usr/share/fonts/truetype
sudo gedit  /etc/fstab  pour éditer le fichier indiquant les disques à monter au départ.

Une liste de logiciels Windows équivalents sous Ubunu.   Top

Le site suivant donne tout une liste de programme équivalent Windows sous linux :
http://wiki.linuxquestions.org/wiki/Linux_software_equivalent_to_Windows_software   en anglais.

Autre site d'équivalence : doc.ubuntu-fr.org/logiciels.

Voici un autre site donnant des équivalence :  http://www.linuxalt.com/   en anglais

La deuxième équivalence très importantes est entre  MS-Office   et   LibreOffice.org
Cette suite bureautique gratuite téléchargeable sur le Web, n'a plus grand chose à envier à MS-Office.
De nouveau, son évolution est beaucoup plus rapide que celle de MS-Office.
Elle est aussi disponible sous Windows et Mac.
Elle est la continuation de OpenOffice. Le nom a changé, car il n'était pas dans le domaine "libre" !

Voici quelques autres équivalences :

sous Windows sous Ubuntu commentaires.  Saut avis contraire, ces applications se trouvent dans le dépot.
Explorateur Windows Nautilus C'est le gestionnaire par défaut sous gnome. Sous Linux, il en existe beaucoup d'autres :
Konqueeror est le gestionnaire par défaut de KDE (The "K" Desktop Environement" )
notpad leafpad
gedit
Est l'éditeur de texte standard sous xfce.
Est l'éditeur de texte standard sous gnome. Il en existe des dizaines.
Total Commander Gnome Commander
Double commander Krusader
Midnight commander
Gnome commander est un gestionnaire de fichiers que je trouve très utile !
Double commander tente d'imiter total commander. Je l'utilise beaucoup. Ne se trouve pas dans la logitèque Ubuntu, il faut l'installer séparément.
Krusader est adapté particulièrement pour KDE.
Midnight commander est simple, en mode texte.
MS-Office ou
LibreOffice
LibreOffice La suite bureautique de référence.   LibreOffice remplace MS-Office de façon très satisfaisante, avec une très grande compatibilité.
Pour une mise en page identique sous Windows et Linux, installez les polices standards Windows sous Linux.
Elle est la suite de OpenOffice, qui a changé de nom pour des questions de liberté.
VLC VLC Pour visionner des films. Ils supporte presque tous les format.
Skype Skype
Ekiga
Pour la téléphonie à l'aide d'Internet.
Ekiga est l'équivalent libre, mais non compatible. Il existe sous Windows, mais je n'ai pas réussi à le faire fonctionné (2013).
Audacity Audacity Pour éditer de la musique.
GIMP GIMP Pour éditer des images.
firefox firefox Le navigateur par défaut sous Ubuntu.  Très bon, avec des centaines de plug-in permettant de le personnaliser.
SeaMonkey SeaMonkey Un autre navigateur, cousin de Firefox.
Logiciel qui fait navigateur web, gestionnaire de e-mail et d'adresse et éditeur de pages web.
KompoZer KompoZer Programme d'édition de pages web. Il est dépassé maintenant. Pour un éditeur WYSIWYG, j'utilise celui de SeaMonkey (2013). En ce moment, j'utilise Netbeans, qui n'est pas libre, mais gratuit et le meilleur selon moi.
GeoGebra GeoGebra est un logiciel permettant de faire de la géométrie interactif. Il ressemble à cabri-géomètre, mais je le trouve meilleur.
xcas giac Un programme de calcul symbolique en mathématiques.
wxMaxima
Mathematica.
wxMaxima Un programme très simple d'utilisation de calcul symbolique en mathématiques.   Permet aussi de tracer des graphiques de fonctions.
Mathematica est non libre et probablement plus puissant et mieux développé.
Partition magic gParted Outils de partitionnement du disque dur.
MatLab SciLab
Octave
Programme de calcul matriciel, très utilisé en mathématiques et par les physiciens.
Je trouve SciLab excellant et très simple d'utilisation.
AutoCad qcad Equivalent de AutoCad sous linux.
   Virtual Box Permet d'installer un ordinateur virtuel dans linux, puis d'installer un système d'exploitation dans cet ordinateur virtuel.
  wine Permet d'installer des programmes Windows sous Linux.
Ne fonctionne pas avec tous les programmes de Windows.
C.f. mes commentaire à son sujet plus haut.
Stellarium Stellarium Un programme de visualitation astronomique impressionnant. Regardez le ciel avec ses étoiles et ses astres, en temps accéléré, en zoom et beaucoup d'autres options.
Un programme complémentaire développé par Microsoft est aussi intéressant, mais il ne tourne que sous Windows : "Microsoft world telescope"
Celestia Celestia
Autre lien, en anglais.
Un programme permettant de se déplacer dans notre Galaxie, à des vitesses suparlumineuses.
  GCompris Une suite éducative pour enfants.
  Childsplay Des jeux éducatifs pour enfants, bien faits.
Il y a un jeux de mémorisation de sons par exemple.
Lazarus Lazarus Un environnement de développement pour FreePascal, qui tente d'être compatible avec Delphi de Borland.
Windows Media Player MPlayer + SMPlayer + Audacious Des "player" compatibles avec windows media player.
Audacious est celui par défaut dans Xfce (2013).
  ISOMaster
Gnome CDMaster
??? pour gérer des images ISO de CR-ROM
Nero Xfburn, Brasero, K3b Pour graver des images CR-ROM et des DVD. Xfburn est le standard sous Xfce K3b est le plus abouti, il est prévu pour KDE et est basé sur la librairie qt4.
  usb-imagewriter Permet d'écrire une image ".img" sur une clé USB.
Everest c.f. lspci  plus bas. ?
getdeb = hardinfo
Un programme qui liste la configuration de votre PC sous Windows.
hardinfo est un paquet disponible depuis Synaptic qui donne des informations sur la configuration de votre PC.
Une fois installé, j'ai du taper  hardinfo  dans un terminal pour l'exécuter (2009).
Il est installé dans /usr/bin.
chkdsk fsck File System Check Disk.
fsck.vfat pour des fat32
fsck.ntfs à venir.   (2009) sudo get-apt install ntfsprogs
/ remastersys Permet de se faire un Backup complet de sons système, pour le réinstaller exactement tel quel. En 2009.
Permet aussi de créer un DVD d'installation personnalisé, avec les paquets que l'on désire déjà pré-installé.
c.f. : http://doc.ubuntu-fr.org/remastersys  et  
http://www.cedynamix.fr/2008/03/26/Remastersys/
N'est malheureusement plus maintenu et je ne sais pas l'utiliser en 2013 sous Xfce.

Irfan-view  a-t-il un équivalent Linux ?
La bonne nouvelle est que en 2013, il fonctionne sous WINE, si on copie la dll mfc42.dll.
C.f. mes commentaire à son sujet plus haut.

Je décris d'autres logiciels libres dans une autre page, sur un autre site web : Educanet2.ch

Configuration de couleurs dans un terminal

Références :
Couleur dans le shell.
??? À mettre dans le fichier ~/.bashrc ???
# enable color support of ls and also add handy aliases
if [ -x /usr/bin/dircolors ]; then
    test -r ~/.dircolors && eval "$(dircolors -b ~/.dircolors)" || eval "$(dircolors -b)"
    alias ls='ls --color=auto'
    alias dir='dir --color=auto'
    alias vdir='vdir --color=auto'

    alias grep='grep --color=auto'
    alias fgrep='fgrep --color=auto'
    alias egrep='egrep --color=auto'
fi

Une autre commande intéressante :
PS1="\[\e[01;31m\]┌─[\[\e[01;35m\u\e[01;31m\]]──[\[\e[00;37m\]${HOSTNAME%%.*}\[\e[01;31m\]]\[\e[01;32m\]:\w$\[\e[01;31m\]\n\[\e[01;31m\]└──\[\e[01;36m\]>>\[\e[0m\]"
List of ANSI color escape sequences
Setting XFCE terminal PS1 value and making it permanent
La variable PS1 permet de personnaliser le prompt du Terminal.
Des exemples, qui se trouvent par défaut dans "/etc/profile" :
# Set a default shell prompt:
#PS1='`hostname`:`pwd`# '
PS1='\u@\h:\w\$ '    # Pour moi, c'est cela le défault.
if [ "$SHELL" = "/bin/pdksh" ]; then
# PS1='! $ '
  PS1='\u@\h: \w\$ '
elif [ "$SHELL" = "/bin/ksh" ]; then
# PS1='! ${PWD/#$HOME/~}$ '
  PS1='\u@\h: \w\$ '
elif [ "$SHELL" = "/bin/zsh" ]; then
# PS1='%n@%m:%~%# '
  PS1='\u@\h: \w\$ '
elif [ "$SHELL" = "/bin/ash" ]; then
# PS1='$ '
  PS1='\u@\h: \w\$ '
else
 PS1='\u@\h: \w\$ '
fi
Voici une configuration qui m'intéresse, car elle change la couleur du "prompt" lorsque l'on se connecte à un "serveur" (Raspberry pi) par "ssh".
PS1="${debian_chroot:+($debian_chroot)}\u@\h:\w\$ " ou
PS1="\u@\h:\w\$ " ou
PS1="\[\e[01;36m\]\u@\h:\w\$ " ou
PS1="\[\e[01;36m\]\u@\h\[\e[00m\]:\[\e[01;33m\]\w \$\[\e[00m\] "
\u = bg = nom de l'utilisateur.
\h = wy = nom de l'ordinateur.
\w = ~/dir = nom du dossier courant.

Il est conseillé de changer le fichier ~/.bash_profile ou .bashrc plustot que /etc/profile, car ce dernier changerait la configuration pour tous les utilisateurs.

6.9 Controlling the Prompt
Beaucoup d'informations pour modifier le "prompt" d'un Terminal.
D'autres exemples :
PS1='\[\e[0m\]\u@\h: \w\$ '   reset à la couleur par défaut.
PS1='\[\e[01;30m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en gris
PS1='\[\e[01;31m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en orange
PS1='\[\e[01;32m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en vert
PS1='\[\e[01;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune
PS1='\[\e[01;34m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en bleu foncé
PS1='\[\e[01;35m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en rose
PS1='\[\e[01;36m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en cyan
PS1='\[\e[01;37m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en blanc
PS1='\[\e[0;02;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune foncé
PS1='\[\e[02;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune foncé
PS1='\[\e[02;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune foncé
PS1='\[\e[02;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune foncé
PS1='\[\e[03;33m\]\u@\h: \w\$ '   prompt en jaune foncé
00 => reset
01 => gras ou intense
02 => assombri
03 => italique
04 => souligné
05 => clignotant
06 => clignotant rapide
07 => inverse arrière plan et avant plan
10 => police par défaut.
21 à 27 => annule les numéros 01 à 07 précédents
40 à 47 => définit les couleurs d'arrière plan.
49 => couleur d'arrière plan par défaut.


Quelques astuces linux et quelques commandes utiles ?   Top

Alt-Ctrl-Del  a un équivalent plus brutal, qui arrête le système. C'est : Alt-PrintScreen-K sous Gnome en 2009.

Ouvrerture d'une ligne de commande : (Alt-F2)
Par exemple, l'ouvrerture d'un terminal sous gnome peut se faire en tapant ensuite : gnome-terminal
Autre exemple : xeyes,  un programme inutile qui affiche des yeux qui suivent votre souris.
gksudo nautilus  pour ouvrir le gestionnaire de fichiers en mode root.
gksudo gnome-commander  pour ouvrir ce gestionnaire de fichiers en mode root.

Lorsqu'on tape en mode Terminal le début d'un nom de fichier ou répertoire, en pressant sur la touche TAB, le nom se complète.

Dans un Terminal :
Pour annuler une exécution de commande, tapez  CTRL+c.
Pour exécuter une commande et retrouvez immédiatement le controle, tapez la commande suivie de  &.
Exemple  skype&  ou  geogebra&.

Le lien suivant décrit les commandes linux et donne des équivalents des commandes DOS.
http://www.computerhope.com/unix.htm

Quelques commandes utiles dans un terminal
cd dirname pour changer de dossier.
mkdir dirname pour créer un dossier.
rmdir dirname pour effacer un dossier.
rm filename pour effacer un fichier.
ls  liste les fichiers et sous-répertoires du répertoire courant.
ls -l   liste les fichiers et sous-répertoires du répertoire courant, joli affichage.
chwon filename pour changer le propriétaire d'un fichier.
chmod xxx filename pour changer les droits d'un fichier. (xxx = user, groupe, all) x=4 read, x=2 write, x=1 execute
pwd indique le nom du répertoires courant.
whereis nom_fichier  donne la liste de localisations d'un programme.
which nom_fichier  donne l'exécutable qui sera lancé par la commande. Généralement, le dossier sera /usr/bin/.
who -a   Indique la liste des utilisateur connectés à l'ordinateur.
hostname   Indique le nom de l'ordinateur.
hostname -I   pour connaître l'adresse IP locale.
ifconfig   pour connaître l'adresse IP locale, avec plus d'informations.
sudo arp-scan -l   Indique les adresses IP locales liés à l'ordinateur.
nmap 168.192.1.*   liste des adresses IP du même sous-domaine.
sudo raspi-config   Pour la configuration en mode texte du Raspberry pi (c.f. /boot/config.txt).
fsck /dev/sda2   pour réparer une partition.
 
 
Les commandes suivantes ne sont plus si utiles, car le gestionnaire de tâches permet les mêmes effets, plus simplement.
ps  ou  ps -e  indique la liste des processus en cours d'exécution.
top  affiche aussi une liste de processus en cours.  CTRL-c pour l'arrêter.
kill -9 numéro_pid  permet ensuite d'interrompre ce processus s'il ne répond plus.
killall nom  permet depuis un terminal d'arrêter une application qui ne répond plus.
killall -9 nom  force depuis un terminal l'arrêter d'une application qui ne répond plus

lspci  liste les drivers  pci  installés.
lsusb  liste les drivers  usb  installés.
lscpu  liste d'information sur le CPU, 64 bits, nb processeurs, etc.

Pour sauver le MBR du disque dur, on peut taper :
sudo dd  if=/dev/sda  of=/home/bg/save512.mbr  bs=512  count=1
   if  signifie Input File  ici, ce sera le premier disque dur qui sera sauvegardé
   of  signifie Output File,  il sera sauvé dans le fichier  save512.mbr  du dossier /home/bg/
   bs=512  indique qu'il faut sauver 512 octects, c'est la taille d'un secteur.
   count=1  indique qu'il ne faut sauver qu'un seul secteur.
Pour sauver le MBR étandu, il faut taper :
sudo dd  if=/dev/sda  of=/home/bg/save32256.mbr  bs=512  count=62
Autre possibilité : sudo dd  if=/dev/sda  of=/home/bg/save32256.mbr  bs=32256  count=1

Pour récupérer le MBR, tapez :
sudo dd  if=/home/bg/save512.mbr  of=/dev/sda  bs=512  count=1

Pour se mettre en mode Super Utilisateur, il faut tapez  
sudo -s  puis entrer son mot de passe.
sudo -i  et  sudo su  et  sudo bash  fonctionnent également.

sudo mc   lance le gestionnaire de fichiers midnight commander en mode root.
sudo krusader   lance le gestionnaire de fichiers krusader en mode root.
sudo gnome-commander   lance le gestionnaire de fichiers gnome-commander en mode root.
sudo $HOME/Apps/doublecmd095/doublecmd.sh   autre possibilité.

sudo nano /fstab   Edition de fstab pour éditer la liste des disques durs installés au démarrage.
sudo gedit /fstab   pour lancer un autre éditeur texte.

sudo fdisk -l   ou   sudo sfdisk -l   pour la liste des partitions.

du   = disk usage

Alt+F2  killall firefox   pour forcer à terminer une application ( exemple ici firefox )
Autre : System -> Administration -> System Monitor -> highlight the errant process -> Kill process

sudo shutdown -h now   arrête l'ordinateur.
sudo shutdown -r now   redémarre l'ordinateur.
reboot   redémarre l'ordinateur.
sudo service lightdm restart   redémarre l'interface graphique.
sudo service lightdm start   démarre l'interface graphique.
sudo service lightdm stop   arrête l'interface graphique.
startx   démarre l'interface graphique.

sudo apt update   pour mettre à jour la base de données des logiciels.
sudo apt upgrade   pour mettre à jour les logiciels du système.
sudo apt update; sudo apt -y upgrade   pour écrite les deux commandes à la suite, sans confirmations.
sudo apt update && sudo apt -y upgrade   est une alternative.
sudo apt-get install -f   pour terminer des installations ayant eu des problèmes.
sudo do-release-upgrade   pour changer de version de Ubuntu. Rarement utilisé.

sudo apt autoremove   pour enlever les paquets inutiles restant sur le disque dur.
sudo apt list --upgradable   pour savoir quels sont les logiciels à mettre à jour.
apt -h   pour la liste des options de apt
apt list | grep   pour lister les paquets qui contiennent le mot "libre".

setxkbmap ch_fr pour le clavier suisse romande. ("ch fr" ou "'ch(fr),us' comme alternative ?

Un clique droit sur la barre de menu en haut, permet d'ajouter des fonctionnalité au tableau de bord.
Par exemple une application qui force une autre à quitter, lorsqu'elle ne répond plus.

sudo dpkg --configure -a pour réparer les paquets.

lsb_release -a pour l'informations sur le système.
cat /etc/*release pour l'informations sur le système, plus complète.
ls -alrt ~/.config/autostart pour voir les programmes lancés au démarrage.
ls -alrt /etc/xdg/autostart pour voir les programmes lancés au démarrage.
free -m pour affichage de la mémoire utilisée.
top pour la liste des processuses en cours.
cat $USER   affiche le nom de l'utilisateur
cat $HOME   affiche le répertoire home de l'utilisateur
cat /etc/passwd   liste des utilisateurs
cat /etc/group   liste des groupes
sudo gpasswd -a $USER fuse   Ajoute l'utilisateur $USER au groupe de fuse
passwd   Pour changer son propre mot de passe. Un mot de passe simple est refusé.
sudo passwd bg   Le "root" change le mot de passe de l'utilisateur "bg", un mot simple est permi.
Info sur le stockage des mots de passes.

netstat -paunt   liste des port internet ouverts.
ldusb   liste des ports USB présent.
dmesg |grep tty   liste des ports tty série utilisables.
ll /sys/class/tty   liste des lisaisons tty.
lspci   liste des périphériques PCI
lsb_release -sc   indique la version de ubuntu utilisée.
lsb_release -a   donne plus d'information.
ln -s source lien_symbolique   pour créer un lien symbolique
sudo unlink lien_symboliquel   supprime un lien symbolique
xdpyindo   information surl a résolution d'écran. Pas très fiable. Ma résolution : 91 dpi
Ctrl+Alt+F2   ouvre une console en mode texte
Ctrl+Alt+F3   aussi, jusqu'à Ctrl+Alt+F6
Ctrl+Alt+F7   revenait autrefois à la fenêtre graphique. Maintenant, c'est :
Ctrl+Alt+F1   qui revient à la fenêtre graphique.
tty   indique le terminal utilisé. /dev/pts/1 pour le terminal graphique.
sudo chvt 2   va dans le terminal 2, comme Ctrl+Alt+2
sudo chvt 1   revient dans le terminal graphique (le 1), comme Ctrl+Alt+1
fgconsole   indique le numéro de la console.
fgconsole -n   indique le numéro de la console suivante.
sudo startx   permet parfois de redémarrer le terminal graphic.
sudo /sbin/getty 38400 tty7&   permet de créer un nouveau terminal n° 7.
sudo deallocvt 7   détruit le terminal 7, s'il n'est pas utilisé.
info -f grub   pour voir le manuel sur grub.
sudo mkfs.ext4 -v /dev/sde1   Pour formatter le disque "sde1" au format "ext4". C'est rapide.
sudo e2label /dev/sde1 Se4To   Pour (re)nommer le label du disque "sde1"
 

Quelques commandes pour gérer la mémoire

sudo lshw -C memory   pour connaître la mémoire cache de l'ordinateur
htop   indication de la mémoire
atop et top   sont similaires
vmstat   trois lignes qui indique l'état d'utilisation de la mémoire
free   autre indication de la mémoire utilisée, affichée sur 3 lignes.
cat /proc/meminfo   affiche le contenu du fichier "meminfo" concernant la mémoire et plus.
sudo memtester 200M 2   Plusieurs tests de 200Mo de la mémoire, effectués 2 fois.
lscpu   Information sur l'ordinateur, architecture, processeur, coeurs, mémoire, etc.
 

Quelques dossiers et fichiers importants sous linux   Top

/etc/fstab   indique les partitions montées au départ.
/etc/rcx.d   scripts d'initialisation du système.
Mes paramètres dans : /etc/default/grub   quelques paramètres de configuration de grub.  
GRUB_DEFAULT=0
GRUB_TIMEOUT_STYLE=hidden
GRUB_TIMEOUT=4
GRUB_DISTRIBUTOR=`lsb_release -i -s 2> /dev/null || echo Debian`
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"
GRUB_CMDLINE_LINUX="" 
/etc/grub.d   pas intéressant.
/etc/apt/apt.conf.d/20auto-upgrades   indique quelles mises à jour sont automatiques.
$HOME/.config/autostart   équivalent au "autoexec.bat" pour définir les programmes exécutés au départ.
 
 

Autre information en vrac

Localisation des icones :
=========================
/usr/share/icons/hicolor/32x32/apps/
/usr/share/app-install/icons/    Il y a beaucoup d'icônes ici.
/usr/share/icons/elementary-xfce/apps/64/firefox.png
z:\usr\share\icons\hicolor\32x32\apps\libreoffice-writer.png
/usr/share/stellarium/data/stellarium.ico   pour STELLARIUM
/usr/share/celestia/celestia-logo.png       pour CELESTIA
/usr/share/skype/avatars/Skype.png          pour SKYPE
/usr/share/jedit/doc/jedit.png              pour jEdit
/usr/share/icons/hicolor/32x32/apps/kate.png     KATE
/usr/share/app-install/icons/firefox.png         FIREFOX
/usr/share/pixmaps/amaya.png                     AMAYA
/home/bg/netbeans-7.3.1/nb/netbeans.png
/usr/share/icons/
   elementary-xfce/apps
   oxygen/nxn/apps

Localisation des programmes :
=============================
/usr/bin/   stellarium  &  celestia-gnome  &  skype  &  kate
/usr/lib/libreoffice/program/soffice
/usr/lib/libreoffice/program/soffice   Paramètre : --writer  pour lancer "LibreOffice writer"
/usr/bin/libreoffice   Paramètre : --writer  pour lancer "LibreOffice writer"   fonctionne aussi
/usr/bin/libreoffice   Paramètre : --calc    pour lancer "LibreOffice calc"
/usr/share/jedit/jedit.sh
/usr/lib/firefox/firefox.sh
/usr/lib/Amaya/wx/bin/amaya
/bin/sh   Paramètre : "/home/bg/netbeans-7.3.1/bin/netbeans"

Après disparition de la "Logithèque Ubuntu" du menu de Xfce :
voir : http://www.siteduzero.com/forum/sujet/logitheque-ubuntu-disparue-41178
Pour refaire apparaître cette ligne de menu, j'ai tapé dans un terminal : 
sudo apt-get purge software-center 
sudo apt-get install software-center
Autre, c.f. le Gestionnaire de paramètres ; Personnel -> Menu principal

Depuis Gestionnaire de paramètres ;  Personnel -> Menu principal
On peut voir les liens sur les programmes installé.
Nom : Logithèque Ubuntu
Commentaire : Choisissez parmi des milliers d'applications disponibles pour Ubuntu
Commande : /usr/bin/software-center %u
icône : system-software-installer  de "Icônes des applications", qui se trouve sous : /usr/share/icons/elementary-xfce/apps/32/system-software-installer.svg
Option : utiliser la notification de démarrage

Visionneuses et Editeurs :
d'icônes  *.svg : gThumb
de texte : leafpad

Polices de caractères : /usr/share/fonts/truetype/msttcorefonts
mtextra.ttf  ;  MATH5__.ttf  ;  symbole.ttf  ;  chimie.ttf
c.f. : http://www.juggling.ch/gisin/linux/LinuxUbuntu_AcerAspireOne_BootUSBKey.html#OpenOffice_linux

Pour changer la manière d'ouvrir les tabs de FIREFOX
typer : about:config
Chercher et modifier : browser.tabs.insertRelatedAfterCurrent

Editeur HTML du W3C, avec une version pour Ubuntu.
http://www.w3.org/Amaya/User/BinDist.html


Plan du Site : Home   arrow   LinuxUbuntu.html     ( Page Web = http://www.juggling.ch/gisin/linux/LinuxUbuntu.html)


Page mise à jour le 22 avril 2021 par Bernard Gisin
Hébergement par : www.infomaniak.ch